Pratiques japonaises

La prostitution libre au Japon

Vous allez dire que c’est un métier que l’on trouve n’importe où et qui va encore recruter dans dix ans, oui, c’est vrai, mais au Japon, cette prostitution est devenue une pratique tout à fait légale et libre.

On peut avoir les filles que l’on veut

Il y a tellement de sites de rencontres au Japon, que l’on peut commander une fille avec cette pizza qui vient d’arriver avec elle d’ailleurs. Le tarif est à la portée de tous, et elle aimerait bien baiser avec toi l’étranger, surtout quand tu as du pénis à vendre. Mais je suis sûr que tous les gens qui ont déjà visité le Japon savent déjà que les putes sont à gogo là-bas, et en plus, on a le droit de commander une fille en plein menstruation.

J’ai tapé une fille en règle

Eh oui, il y a du sang dans la chatte, et alors, ce n’est pas si dégoûtant que cela, cela veut dire que cette fille est normale. Il y a certains sites qui vous proposent des filles indisposées et si vous pensez en prendre l’une d’elles, on t’appellera le héros de la menstruation.

Les serveuses ou serveurs en costume

On ne va surtout pas leur demander de vous servir du café, mais plutôt du sexe. Plusieurs bars au Japon proposent ce genre de service un peu coûteux mais intéressant. De toutes les tailles, la morphologie, le look, la beauté, sont présentes dans ce maître café, donc les clients ont le choix.

Enfin, on ne va pas vous raconter des choses chelou, mais tous les couples qui se respectent au Japon se font tatouer, et c’est une autre histoire.