LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)


Le médecin refuse d'appeler une ambulance, elle monte quatre étages sur les fesses

      
Partagez
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens


sud ouest a écrit: Une Toulousaine a du se débrouiller par ses propres moyens pour rentrer chez elle après une semaine d'hospitalisation

Une heure pour monter quatre étages. Solange, une Toulousaine, a du se débrouiller seule pour rentrer chez elle samedi, à son retour de l'hôpital.

La jeune femme avait été prise en charge en urgences à l'hôpital Purpan de Toulouse dès son retour d'Afrique, après avoir contracté une grave crise de paludisme. Après une semaine d'hospitalisation et "presque neuf jours sans manger", les médecins lui ont indiqué qu'elle pouvait rentrer chez elle. Épuisée, elle demande une ambulance. En vain.

"Le médecin du service des maladies infectieuses a refusé de commander une ambulance pour me ramener alors que je n'étais manifestement pas en état de marcher et encore moins de monter des marches", explique-t-elle à La Dépêche.

L'hôpital invoque le règlement :

"Le médecin, au vu des éléments objectifs en sa possession après un examen médical effectué le samedi matin sur la patiente, a estimé que son état n'exigeait pas un retour en ambulance".

30 € pour un coup de main

Solange est donc ramenée chez elle par un VSL (véhicule sanitaire léger). Problème : contrairement aux ambulanciers, les chauffeurs de VSL ne sont pas tenus d'aider les malades à rentrer chez eux.

"Ils m'ont proposé de me monter contre 30 € mais sans la facture que je leur demandais pour me faire rembourser par ma mutuelle", assure Solange, qui a refusé. Contrainte de monter seule les 38 marches qui la séparait de son appartement, elle est arrivée en haut de son immeuble à bout de force.

"J'étais tellement épuisée que je ne pouvais plus parler à l'arrivée. J'ai cru que j'allais mourir".

Suite à cet incident, la Toulousaine va être arrêtée 15 jours supplémentaires avant de pouvoir reprendre son travail. "Vous ne croyez pas que cela aurait coûté moins cher à la Sécu de me ramener en ambulance ", s'interroge-t-elle.

source : sud ouest








Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
abusé... la pauvre...