LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)


Abandonné et enterré, un nourrisson survit huit jours avant d’être secouru

      
Partagez
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens


free a écrit:Un couple de Chinois avait décidé d’abandonner son bébé, né avec un bec de lièvre. Il a survécu huit jours enterré dans une boîte en carton avant d’être secouru.

Il n’est pas en bonne santé ? Il ne peut pas vivre. C’est peut-être l’une des conséquences de la politique de l’enfant unique. En Chine, un nourrisson né avec un bec de lièvre avait été abandonné par ses parents. D’après les médias d’Etat, il a survécu huit jours enterré dans une boîte en carton avant d'être secouru.

D’après un site d’information locale, le bébé a vu le jour dans une zone rurale de la région méridionale du Guangxi. Il a été mis en terre deux jours après par ses parents, qui ont affirmé être convaincus qu'il était décédé. L'enfant a été découvert par une paysanne qui l'a entendu crier tandis qu'elle cueillait des plantes. Examiné par les médecins, le nourrisson a dégurgité de la terre et a pu survivre.

Cinq personnes placés en détention

Comment expliquer qu’il ait survécu ? D’après les médias, de l'air et de l'eau auraient pu s'infiltrer dans le contenant, qui faisait la taille d'une boîte à chaussures. Cinq personnes, dont trois membres de la famille de l'enfant, ont été placées en détention, suspectées de meurtre, a rapporté la télévision publique CCTV.

Les abandons de bébés ne sont pas rares en Chine, où s'applique de façon souvent brutale la politique de l'enfant unique. Les familles des classes sociales défavorisées éprouvent de surcroît de grandes difficultés à assumer les frais médicaux occasionnés par le handicap d'un enfant.

source : metro








Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
le pauvre bébé T_T
c'est dégueulasse de faire ça à son enfant ! (bon à ceux des autres aussi mais ce n'est pas la question)