LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)


Il insulte les policiers puis se masturbe dans sa cellule

      
Partagez
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
# Il insulte les policiers puis se masturbe dans sa cellule - Posté le Dim 19 Juil 2015 - 22:17


republicain lorrain a écrit:Placé en garde à vue pour une bagarre, samedi à Metz, ce trentenaire a non seulement insulté et menacé les policiers, fait ses besoins dans sa cellule et s'est masturbé. Il a été condamné hier par le tribunal de Metz à six mois de prison.

Jérôme avait bu beaucoup de bière. « Beaucoup, beaucoup », admet-il. Samedi 6 juin, ce trentenaire est interpellé vers 14h lors d’une rixe, place Saint-Simplice à Metz. Hier, il a été jugé en comparution immédiate au tribunal de Metz. Pas pour la bagarre, mais pour outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique, en l’occurrence cinq fonctionnaires de police, menace (toujours contre les fonctionnaires de police) et exhibition sexuelle.
Après avoir copieusement insulté les policiers suite à son interpellation, cet habitant de Baudrecourt a uriné et déféqué dans les geôles de l’hôtel de police de Metz, où il était placé en garde à vue. « Vous vous êtes aussi caressé le sexe devant la caméra pour que la geôlière puisse vous voir », relate le président Bertrand Buzon.
Même s’il avoue ne plus très bien se souvenir de tout, Jérôme fait amende honorable : « J’accepte les faits d’insultes, mais pas la masturbation. J’avais enlevé mes vêtements parce que les policiers me l’ont demandé, car j’avais tenté de m’étrangler avec ma chaussette. J’ai uriné car je n’arrivais plus à me retenir. Je suis lamentable. Je devrais faire une cure pour soigner mon problème d’alcool », lâche-t-il, avant de présenter ses excuses aux forces de l’ordre.
Devant le casier judiciaire du prévenu, déjà condamné pour des faits d’outrage et de menace, le ministère public demande six mois de prison ferme et un mandat de dépôt. Le tribunal suit ces réquisitions, tout en lui accordant un aménagement de peine, à savoir la semi-liberté, « afin que vous trouviez un travail ou une formation. Vous avez 38 ans, si vous perdez pied maintenant, vous êtes perdu », prévient le président Buzon. « Je vous remercie », souffle Jérôme, qui devra aussi indemniser ses victimes.

source : republicain lorrain








Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
oO
l'alcool c'est mal pour certains ...



 

 
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
dit elle sa caipi a la main








Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
mais je fais pas de bêtises moi Smile