LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)


Des juifs orthodoxes payent des Mexicains pour manifester à leur place

      
Partagez
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens


le monde a écrit:Vous ne pouvez pas aller manifester ? Embauchez quelqu'un pour y aller à votre place ! C'est la bonne idée qu'a eue le Comité juif d'action politique lors de la contre-manifestation qu'ils ont organisée lors du défilé en faveur du mariage homosexuel, dimanche 28 juin à New York.

Des journalistes du quotidien américain The New York Times ont en effet été intrigués par l'allure de plusieurs hommes portant de larges pancartes clamant que "le judaïsme interdit l'homosexualité" et autres slogans du même acabit. Confinés derrière une barrière, ils sont vêtus du châle de prière juif, mais sont en réalité... des travailleurs mexicains payés pour protester, révèlent-ils aux journalistes.

"Ce qu'ils pourraient voir au défilé"

Heshie Freed, un membre du groupe juif orthodoxe basé à Brooklyn, explique que les hommes ont en effet été engagés pour grossir les troupes de leurs manifestants en remplacement d'étudiants juifs qui auraient normalement dû participer à l'événement.

"Les rabbins ont dit que les “yechivah boys” [les jeunes gens étudiant la Torah, le Talmud et le judaïsme] ne devaient pas venir, à cause de ce qu'ils pourraient voir au défilé."

Ils auraient en effet risqué de croiser plusieurs couples homosexuels en train de s'embrasser – au risque de les choquer. Bloqués par les policiers au croisement de la 5e avenue et de la 15e rue, les contre-manifestants ont également reçu des jets de bouteille d'eau de la part des pro-mariage homosexuel. D'après des témoins, les barrières séparant le groupe juif du reste des manifestants se sont ouvertes et des affrontements ont eu lieu.

Si l'initiative a de quoi surprendre, ce n'est pourtant pas la première du genre. Une société de services américaine, Crowds on Demand, propose en effet de fournir une foule, soit pour accompagner une célébrité, soit pour organiser des manifestations de soutien à la cause de son client. Un journaliste de Vice avait rencontré son créateur Adam Swart à Los Angeles en 2013. Pour cet entrepreneur, la démarche va de soi dans une société de communication et n'est qu'un moyen d'"attirer l'attention".

source : le monde








Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
xD c'est original de payer les gens pour grossir les manif ... m'enfin quel est l'intérêt ?