LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)


Ivre, il menace de transmettre le sida aux policiers venus l'interpeller

      
Partagez
nikos
Tacos

avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens




Ivre, il menace de transmettre le sida aux policiers venus l'interpeller




Le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) a jugé le lundi 9 juillet 2018 un prévenu accusé de violences avec arme et de menaces à l'encontre de personnes dépositaires de l'autorité publique.

Dans un débit de boissons, le vendredi 8 juin 2018 à Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime), le prévenu se trouve mêlé à une rixe dont il est vraisemblablement l'instigateur. La police est appelée et découvre sur les lieux plusieurs personnes agitées, certaines blessées, et le prévenu, ensanglanté au visage et aux bras, armé d'un couteau. Les policiers remarquent à son élocution et à son comportement qu'il est sous l'empire de l'alcool. Devant eux, il se rebelle en leur crachant au visage, en les mordant à l'épaule et en leur assénant des coups de tête. Finalement maîtrisé, il continue de se débattre et, d'un geste de la main, il essuie le sang qui macule son bras pour le déposer sur le visage d'un des policiers.

"Tu vas crever, j'ai le sida"

Devant les policiers ébahis, il profère cette menace : "Tu vas crever, j'ai le sida !" Il est placé en garde à vue. Il dit qu'il n'a "aucun souvenir de la scène". Son casier judiciaire porte déjà quatre mentions pour conduite en état d'ivresse. Le policier molesté se verra octroyer cinq jours d'incapacité temporaire de travail. Son collègue, atteint par le sang de la victime et après les menaces qui lui ont été faites, doit subir une surveillance médicale de six mois.

Selon la partie civile, "les menaces proférées sont très traumatisantes". Pour le procureur de la République, "la gravité des faits est caractérisée". À l'issue de ses délibérations, le tribunal le reconnaît coupable des faits qui lui sont reprochés et le condamne à une peine de huit mois d'emprisonnement entièrement assortis du sursis, ainsi qu'à une mise à l'épreuve de 18 mois.















Spoiler:
 
Waha


avatar
Mes petites Infos

Informations générales
Mes petits Liens
oO il est taré le type...