LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)



3 résultats trouvés pour braquage

Des hommes armés ont braqué une imprimerie pour dérober... 300 000€ de cartes Panini - Mar 11 Sep 2018 - 21:36





Des hommes armés ont braqué une imprimerie pour dérober... 300 000€ de cartes Panini

 

 



Ça va un peu trop loin.

À chaque grande compétition, la folie Panini s'empare des amoureux de foot. Si bien qu'en Argentine, cette mania a dépassé les limites du raisonnable avec le braquage d'une imprimerie dédiée à ces petites vignettes, comme le rapporte le site allemand Dw. En effet, plusieurs hommes armés ont débarqué dans l'entrepôt, situé dans la ville de Munro près de Buenos Aires, et ont forcé les employés à leur remettre 600 boîtes de stickers Panini.

   Armed men stormed a Panini printing house and forced employees to unload more than 600 boxes of FIFA World Cup stickers into their truck.https://t.co/3Kb2ETgeID
   — dwnews (@dwnews) 6 juin 2018

"Des hommes armés ont braqué une imprimerie Panini et ont forcé les employés à charger 600 boîtes de stickers dans leur camion"

Selon les autorités, chaque boîte contenait 1 000 sachets de vignettes, chacun coûtant 0,50€. Si vous faites le calcul, cela revient à 300 000€ : un beau butin. Les suspects n'ont pas encore été identifiés, mais on se doute bien que ces derniers ne vont pas remplir seulement leur album, mais bien vendre ces stickers au marché noir.







nikos

Il retrouve un voleur endormi derrière son comptoir - Dim 4 Fév 2018 - 13:35





Il retrouve un voleur endormi derrière son comptoir




Ce samedi, le gérant de l’Orgil s’en souviendra certainement encore longtemps.

En matinée, il a reçu un appel de la police lui annonçant que son magasin avait été cambriolé. Il s’agit d’un vol avec effraction. Heureusement, l’auteur a été intercepté par les forces de l’ordre qui sont descendues sur place.

Le voleur a brisé la vitre de la porte et a pu se faufiler à l’intérieur.

En se rendant sur les lieux un peu plus tard pour constater les dégâts, il ne s’attendait certainement pas à une telle découverte. Il est tombé nez à nez avec un autre voleur. Il s’attendait encore moins à ce que celui-ci soit endormi derrière son comptoir… « Mais comment a-t-il fait pour passer par cette fenêtre !? Le houblon rendrait-il souple ? En tout cas ce qui est certain… C’est qu’il fait dormir ! Incroyable mais vrai ! », s’est étonné le gérant sur la page Facebook de l’Orgil.

On imagine que les deux voleurs ont souhaité déguster une petite choppe et prendre du bon temps avant de s’emparer du contenu de la caisse et faire leur choix dans les nombreuses variétés de bière que le commerce propose.

Malheureusement pour eux, tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Le gérant a donc appelé la police qui ne s’était pas aperçue qu’il y avait deux auteurs. Le complice était resté discret et n’avait pas vendu la mèche.

C’était finalement une bonne pioche car les deux malfrats ont été interpellés et ont été auditionnés ce samedi. Selon la police de Gembloux, il s’agissait de Bruxellois qui avaient passé la soirée à salle de l’Orneau. Ils n’auraient pas eu le temps d’emporter quoi que ce soit, si n’est quelques consommations…

Cet incident n’empêche pas la boutique de rester ouverte ce samedi.





Source : sud info





Un homme braque un salon de coiffure avec un sabre de samouraï et emporte du gel alors qu'il est chauve - Dim 4 Fév 2018 - 13:16





Un homme braque un salon de coiffure avec un sabre de samouraï et emporte du gel alors qu'il est chauve




Un individu multirécidiviste a comparu vendredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour vol avec violences, rébellion et menaces.

En août dernier, Antoine I. avait braqué un salon de coiffure de Marcinelle (Charleroi) à l'aide d'un sabre de samouraï. Quelques semaines plus tôt, il avait également menacé plusieurs personnes en vidant le chargeur d'un pistolet à blanc. Le parquet a requis 4 ans de prison. Le 3 août 2017, en pleine journée, un individu armé d'un sabre de samouraï a fait irruption dans un salon de coiffure de Marcinelle. Il s'est emparé de 400 euros et d'un pot de gel - alors qu'il a lui-même le crâne rasé - et a pris la fuite.

Rapidement identifié par la police locale, le suspect a été intercepté chez une voisine. Lors de sa mise au cachot, les inspecteurs ont constaté qu'il semblait dissimuler un objet dans son pantalon. Antoine I. s'était toutefois rebellé lorsque les policiers lui ont enlevé son pantalon de force.

Le prévenu comparaissait également pour des menaces à l'encontre de plusieurs personnes. En avril 2017, il s'était rendu dans la rue de son ex-compagne, dans la commune des Bons Villers, et avait vidé le chargeur de son pistolet à blanc. A l'audience, Antoine I. a reconnu les faits, hormis la rébellion. "Ce sont les policiers qui m'ont claqué la tête contre la fenêtre du combi. J'en ai même perdu une dent. Par la suite, ils ont voulu me déshabiller de force alors que je n'avais pas de sous-vêtements", a-t-il expliqué.

Pour le parquet, le prévenu est un multirécidiviste toxicomane et particulièrement impulsif. "Son casier judiciaire en dit long: il se fout de l'autorité. Pour protéger la société, je requiers une peine de 4 ans de prison ferme", a lancé la substitute Cheront.

Me Sokolski, conseil du prévenu, a sollicité l'acquittement pour la rébellion et une peine de travail pour le braquage et les menaces. Jugement le 7 décembre.







Revenir en haut