LA communauté sur la culture Geek et Japonisante qui ne se prend pas la tête ! (Japanim', Geekeries, Bakattitude et tout ce qu'il faudra pour t'amuser joyeusement !)



3 résultats trouvés pour trump

nikos

Let's start WW3 [WORLD ORDER] - Mer 11 Juil 2018 - 23:43





Let's start WW3 [WORLD ORDER]




le groupe japonais WORLD ORDER a fait une chanson et un clip appelé "Let's start WW3" (sous titres disponibles)










Pour son dernier jour de travail chez Twitter, il désactive le compte de Trump - Lun 18 Déc 2017 - 0:37





Pour son dernier jour de travail chez Twitter, il désactive le compte de Trump





Un employé du réseau social Twitter a fermé le compte du président américain suivi par plus de 41,7 millions de personnes.

Pendant onze minutes, Donald Trump a disparu... de Twitter. Le compte personnel du président américain a momentanément cessé d'exister. En cause: l'acte symbolique d'un employé du réseau social qui fêtait son dernier jour. Simple blague ou acte militant, alors que l'entourage de Trump est dans le collimateur de la justice dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence de la Russie lors de la campagne présidentielle, tout est envisagé.

Il était aux alentours de 19 heures (minuit en France) lorsque les usagers de Twitter qui voulaient se rendre sur le compte de Donald Trump, @realDonaldTrump, sont tombés sur une page d'erreur. "@realDonaldTrump n'existe plus", pouvaient-ils lire. Un petit séisme dans le monde des réseaux sociaux alors que le président américain tweete allègrement au fil de la journée et au fil de ses envies.

Employé sur le départ

Dans un premier temps, la société a parlé "'erreur humaine". "Plus tôt aujourd'hui, le compte @realDonaldTrump a été désactivé par inadvertance à cause d'une erreur humaine commise par un employé de Twitter", a tweeté le groupe.

"Le compte a été coupé pendant onze minutes et a depuis été rétabli", a-t-il ajouté, précisant qu'une enquête interne était en cours et que "les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduisent pas à l'avenir" étaient entreprises. Mais voilà, l'enquête a permis de conclure que la désactivation du compte n'avait rien du hasard mais était le fait d'un employé lors de son dernier jour de travail.

Donald Trump a mis quelques heures pour réagir. Dans un message publié vendredi matin, il qualifie l'employé de "voyou".

Pour le président américain, ce compte personnel Twitter fait office d'organe de communication. Alors qu'il boude le compte officiel des présidents américains, @Potus, il y inscrit ses pensées, ses attaques contre ses adversaires, ses réactions aux événements. Il n'hésite jamais d'invectiver les personnes en direct ou d'écrire en capitale comme pour marteler ses propos devant 41,7 millions d'abonnés. Dernier exemple en date: mercredi, il a réclamé la peine de mort pour l'assaillant de New York, qui a fait huit morts, car, selon lui, la procédure pour l'envoyer à Guantanamo prendrait "trop de temps".





Source : bfmtv





Retenu en otage pendant cinq ans, il ne croyait pas que Trump était vraiment le président des États-Unis - Dim 3 Déc 2017 - 0:40





Retenu en otage pendant cinq ans, il ne croyait pas que Trump était vraiment le président des États-Unis





Certaines vérités sont parfois dures à croire. Retenu en otage par les talibans en Afghanistan pendant cinq ans, Joshua Boyle n'avait que ses ravisseurs comme source d'informations. Et lorsque ces derniers lui ont appris que Donald Trump était le nouveau président américain, il n'y a pas cru.

En 2012, Joshua Boyle et sa femme sont kidnappés par un groupe du réseau Haqqani lié aux talibans alors qu'ils voyageaient en Afghanistan. Ce n'est que le 12 octobre 2017 qu'ils ont été libérés, avec leurs trois enfants nés en captivité.

Mais en cinq ans, le monde a bien changé. En novembre 2015, Justin Trudeau est devenu premier ministre du Canada, tandis qu'un an plus tard, en novembre 2016, Donald Trump accédait lui à la Maison Blanche. Une information à laquelle Joshua Boyle n'a pas voulu croire.

Dans une interview accordé au site canadien The Star, il raconte ainsi qu'il a appris que Trump était le nouveau président américain lorsque les talibans lui ont demandé de tourner une vidéo pour prouver qu'il était encore en vie. "Je ne me suis jamais dit que c'était sérieux", a confié à The Star l'ancien otage.

Et pourtant, le président républicain fêtera le 8 novembre 2017 sa première année à la tête des Etats-Unis, une année marquée par des lois controversées comme le Muslim Ban, l'échec de la réforme sur l'Obamacare, et les remaniements en série à la Maison Blanche.

Lors de la libération de la famille Boyle, Donald Trump avait remercié le gouvernement pakistanais et salué une opération vue comme une nouvelle marque de "respect" adressée aux Etats-Unis par le Pakistan. "Je veux remercier le gouvernement pakistanais. Nous voulons remercier le Pakistan. Ils ont travaillé très dur, et je pense qu'ils commencent à de nouveau respecter les Etats-Unis. C'est très important", avait-il déclaré devant la presse. Il risque de ne pas apprécier les confidences de Joshua Boyle.







Tags : #trump #otage





Revenir en haut